AGIR POUR LES PRINCIPES ET LES VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE A L’ÉCOLE

« La laïcité est la pierre angulaire de la République car elle est un principe de liberté, d’égalité et de fraternité. Nul n’a le droit d’imposer aux autres ses croyances. La laïcité c’est d’abord la garantie d’un espace de neutralité pour nos enfants et adolescents sans la pression de qui que ce soit. La laïcité permet ainsi à chacun de croire ou de ne pas croire. Elle est consubstantielle à la République en ce qu’elle permet de nous rassembler avec nos différences sur la base du respect d’autrui. À ce titre, l’École a le devoir d’enseigner ce principe aux élèves et de veiller à sa stricte application. Il y a deux ans, avec sérénité et détermination, j’ai souhaité un discours de vérité sur cette question en demandant le signalement systématique des faits portant atteinte à la laïcité. Afin d’être en soutien des équipes éducatives, dans chaque académie, nous avons mis en place des équipes « Valeurs de la République » coordonnées par une équipe nationale et un Conseil des sages. Les premiers résultats sont là. Depuis début 2018, 1500 situations ont été portées à notre connaissance et ont fait l’objet d’une réponse. Ces chiffres nous engagent à lutter plus que jamais contre le refus de participation à certains cours, la mise en cause de faits éprouvés par la science, le refus de la mixité ou encore les intimidations inacceptables. L’École, comme la République, est un tout qui n’est pas négociable. L’École de la République est gratuite, elle est aussi laïque. C’est pourquoi, il est nécessaire d’approfondir notre action en ayant une vigilance accrue sur l’école primaire où l’on constate que se développent déjà des comportements inappropriés. Partout où des faits sont signalés nous devons agir avec fermeté en transmettant aux élèves ces valeurs et en responsabilisant les familles. Poser la question de la laïcité, c’est se demander la société que nous voulons, une société où le discernement et la raison guident le débat public et où le respect d’autrui s’impose. Cet idéal, l’école ne peut le porter seul ; la société entière doit s’unir car là où la laïcité recule, c’est la République qui recule et avec elle les valeurs qui nous constituent. La laïcité, par sa
simplicité et sa clarté, est le moteur d’une République forte ».

Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, Ouverture du séminaire des coordonnateurs des équipes académiques “Valeurs de la République” 24 septembre 2019.

Télécharger le document
Valeurs République
valeurs-republique.pdf (515 KB)