Mission maths : efficacité, plaisir et ambition pour tous

Mission maths : efficacité, plaisir et ambition pour tous

Résultat de recherche d'images pour "21 mesures mathematiques programmes"

Chargés d’une mission sur l’enseignement des mathématiques par le ministre Jean-Michel Blanquer, Cédric Villani (mathématicien et député de l’Essonne) et Charles Torossian (inspecteur général, groupe des mathématiques) ont réuni une équipe de professeurs, de chercheurs, de formateurs et de personnels d’encadrement. « La mission était chargée d’établir un bilan des forces et des faiblesses actuelles, de préciser les points de blocage et les leviers potentiels avant de formuler des propositions concrètes en s’inspirant des pratiques les plus concluantes et à la lumière des études internationales. »

Parmi les 21 mesures, il est important de noter

  • la priorité donné au premier degré, notamment avec une focale sur les CP, CE1 en Rep/Rep+ et la mise en place de « référents mathématiques »
  • Le développement d’une pédagogie fondée sur la manipulation, la verbalisation, et l’accès progressif à l’abstraction.
  • L’acquisition du sens des quatre opérations dès la classe de CP
  • Le développement des automatismes de calcul par des pratiques rituelles (répétition, calculs mental et intelligent, etc.), pour favoriser la mémorisation et libérer l’esprit des élèves en vue de la résolution de problèmes motivants.

Qu’en est-il dans le département ?  

                         

Plusieurs écoles du secteur de Saint Loup sur Semouse pour Luxeuil et du secteur Jacques Brel pour Vesoul, plus précisément les classes de GS et de cycle 2 sont concernées par la mise en œuvre du plan Villani-Torossian dans le département. Nicolas Tribout et Johann Predine ont été missionnés comme référents mathématiques  respectivement pour les circonscriptions de Luxeuil et de Vesoul 1. Ils travailleront en collaboration avec des enseignants du second degré.

Le travail de ces référents permettra l’instauration de relations de confiance mutuelle avec les équipes des écoles concernées. Les axes de travail seront adaptés aux besoins locaux. Cet accompagnement de terrain en classe et hors de la classe associera des périodes d’observation, d’accompagnement personnalisé et des périodes de travail en petits groupes. L’idée est de renforcer, au plus près du terrain, l’accompagnement en mathématiques des équipes enseignantes.

La clarification du programme de mathématique au cycle 2

Pourquoi ?

Points sur le calcul mental et le calcul en ligne au cycle 2

Le sens du nombre et des opérations doit d’abord être fortement mentalisé avant d’aborder les techniques opératoires écrites. Le programme de cycle 2 pour la partie « nombres et calculs » va dans ce sens. La place du calcul mental est centrale. Le calcul mental est une modalité de calcul sans recours à l’écrit si ce n’est, éventuellement, pour l’énoncé proposé par l’enseignant et la réponse fournie par l’élève. Il n’est pas exclu non plus que la correction, soit écrite pour être discutée de façon collective.

Il est par conséquent nécessaire de développer et généraliser des pratiques mentales quotidiennes en intégrant les différents types de calcul, encourager la manipulation de différents matériaux pédagogiques pour favoriser la mentalisation, favoriser l’utilisation de jeux de calcul. Les jeux sérieux et jeux numériques par exemple, sont de formidables outils pour créer l’envie de faire des mathématiques et permettent de rendre attractifs des travaux axés sur la répétition.

Comme le calcul mental, le calcul en ligne permet à l’élève d’utiliser la richesse de ses connaissances sur le nombre et sur les propriétés des opérations. L’élève est ainsi amené à « faire parler » les nombres, c’est à dire à en envisager diverses écritures, des décompositions additives, multiplicatives ou utilisant les unités de numération. En calcul en ligne, les étapes écrites utiles pour l’élève peuvent, dans un premier temps, se présenter sous différentes formes : calculs séparés, arbres de calcul, écritures utilisant des mots ou des flèches, ou tout autre écrit qui accompagne la démarche de l’élève.

Pour vous aider, les ressources d’accompagnement proposent des pistes pour la mise en œuvre du programme de mathématiques du cycle 2 ainsi que des outils pédagogiques et didactiques. Elles sont enrichies d’activités à proposer en classe aux élèves.

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Nombres_et_calculs/99/2/RA16_C2C3_MATH_math_calc_c2c3_N.D_600992.pdf

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Mathematiques/87/9/RA16_C2_MATHS_calcul_en_ligne_587879.pdf

COMMÉMORATION GRANDE GUERRE : SÉQUENCES à MENER

 Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale

Depuis 2014, se déroule le cycle des commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale. L’éducation nationale s’inscrit pleinement dans cet événement mémoriel exceptionnel qui intéresse l’ensemble de la société française et implique de nombreux autres Etats du monde entier.

Les enjeux

La commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale est porteuse de plusieurs enjeux mémoriaux importants :

  • la compréhension d’une épreuve qui engagea l’ensemble de la société française ;
  • la transmission de cette mémoire aux Français d’aujourd’hui ;
  • l’hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie ;
  • l’appréhension du conflit dans la perspective d’une histoire nationale et européenne partagée.

Cent ans après ce terrible conflit, il s’agit d’être porteurs d’un message de paix, afin de contribuer à la construction d’un avenir commun.

Les objectifs pédagogiques de la commémoration

  • Insister sur la force de l’événement
  • Mettre en exergue l’épreuve nationale (répercussion du conflit sur l’ensemble de la société).
  • Avoir une approche interdisciplinaire et ouverte sur les mémoires portées par d’autres pays.
  • Faire le lien avec la Seconde Guerre mondiale et le développement de l’idée européenne.

Vous trouverez ici des pistes pédagogiques du cycle 1 au cycle 3 avec un travail qui pourra être mené en amont du 11 novembre 2018 mais aussi des pistes pour s’inscrire dans un projet sur le plus long terme.

CYCLE 1
Cycle 1 – Centenaire

CYCLE 2
Cycle 2 – Centenaire
Organigramme – Commémoration du 11 novembre
Flon Flon et Musette

CYCLE 3
Séquence Cycle 3 Monument aux morts
Commémoration du 11 novembre 2018

Documents Annexes
Information Nénette Rintintin

Chants
Chants de paix

 

Faites des Sciences

Le trimestriel « FAITES DES SCIENCES » est conçu et élaboré par le groupe « sciences » du département de la Haute-Saône. Il se veut un outil pratique, pédagogique et de mutualisation pour les enseignants.

Ce document vise plusieurs objectifs :
o donner le goût des sciences et impliquer les élèves dans la résolution de problèmes scientifiques ;
o proposer des pistes pédagogiques « clé en main » pour la mise en oeuvre effective des sciences dans les classes ;
o proposer un éclairage théorique pour accompagner les enseignements ;
o identifier et impulser des actions favorisant l’enseignement des « Sciences et de la Technologie » dans les classes ;
o assurer une veille pour proposer des ressources actualisées ;
o identifier des sites intéressants dans notre environnement proche permettant de donner le goût des sciences.

Cliquez sur l’image pour ouvrir le pdf 

Ainsi, dès l’école maternelle, les enfants seront initiés à la démarche d’investigation qui développe la curiosité, la créativité, l’esprit critique et l’intérêt pour le progrès scientifique et technique.
Il est important de prendre conscience que cet enseignement relève d’un enjeu national et qu’il s’appuie sur une démarche qui permet le questionnement des élèves sur le monde qui les entoure.

Cet enseignement permet de donner du sens aux apprentissages et de « la matière » aux domaines fondamentaux.

Je vous souhaite une bonne lecture et… « FAITES DES SCIENCES » !

Concours « Petit journal du patrimoine »

Participez à la 14e édition du concours scolaire du meilleur Petit Journal du Patrimoine

 La fédération Patrimoine-Environnement, reconnue d’utilité publique, organise chaque année un concours scolaire du meilleur Petit Journal du Patrimoine. Cette année, la 14e édition met à l’honneur le thème « Patrimoine de l’eau – Usages et Mémoires » (voir règlement).

Des recherches et des découvertes à partager

Agréé par le ministère de l’Éducation nationale, ce concours a pour objectif de faire découvrir aux élèves de CM1, CM2, 6e et 5e le patrimoine de  proximité tout en les  initiant aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et au métier de journaliste.

Une expérience unique

Les élèves, avec leur professeur, doivent réaliser un petit journal au cours de l’année scolaire. Une maquette, fournie par les organisateurs, leur sert de modèle.

Ce travail commun s’attache à l’étude d’un ou des patrimoines (sites, édifices ou savoir- faire) environnants. Les élèves rencontreront des acteurs locaux (associations, écomusées ou autres) œuvrant pour la sauvegarde d’un patrimoine, bâti ou immatériel, ou d’un savoir-faire traditionnel.

Continuer la lecture de Concours « Petit journal du patrimoine »